Les "pourquoi" de la mode

Publié le par Mr et Mme Kakili

Bienvenue dans la page des "POURQUOI ?".


Espace qui regroupe les interrogations les plus mode en matière de sacs, chaussures et doudoune en léopard. Vos réponses révèlent que vos attentes et vos pièces fétiches ne sont pas les mêmes selon le pays où vous vivez. Tradition, goût de l'élégance ou mode ultra pointue, les comportements sont révélateurs.


POURQUOI les femmes investissent-elles davantage dans un sac siglé dans les pays latins ? (29% France, Espagne 21%, Italie 32%) par rapport aux pays d’Europe du nord (18,5% Royaume-Uni, 14% Allemagne) ? Pour Boris Provost, pas de mystère, "je pense que c’est lié à l’origine des marques fortes en maroquinerie. Les Italiens et les Espagnols sont des pays fabricants qui ont développé des marques de luxe…. Dont les premières consommatrices sont les compatriotes".

POURQUOI sacs et chaussures se livrent-ils à une pareille compétition dans le cœur des femmes par rapport aux autres accessoires (bijoux, foulard, ceintures...) ? Selon Boris Provost, "un joli sac, une belle paire de chaussures sont des signes extérieurs de richesse. Une fashionista peut tricher sur la qualité d’un foulard, d’une bague… Pour les sacs et les chaussures, la qualité des cuirs et des finitions est plus visible."


 

http://www.kakili.fr/mod_turbolead/upload/view39928.jpg

 

 

POURQUOI le petit manteau vintage siglé est-il davantage plébiscité par une Anglaise (24,9%) que par toute autre Européenne ?
Le marché de la fripe a pourtant de nombreuses adeptes mais seules les Anglaises affichent clairement leur goût pour le vintage. Faut-il encore s'en étonner quand une Kate Moss s'offre toutes les Unes de la presse vêtue de pièces mi-vintage, mi-créateur ? Pour Boris Provost, non : "les Anglaises citadines sont plus pointues en terme de mode. Elles sont plus excentriques dans leur style donc prennent plus de risques…Il ne faut pas oublier que la mode vintage nous vient directement de Londres avec ses fameux marchés : Camden et Portobello."


Source: AuFéminin 

Publié dans Les Actus

Commenter cet article