Quintess of Love : l'interview

Publié le par Mr et Mme Kakili



D'où vient votre nom de créateur "Quintess of Love"?

Je m’appelle Barbara HAUG. J’ai déposé à L’INPI le nom «QUINTESSOFLOVE», qui est ma première marque de Bijoux Fantaisie (pièces uniques, petites séries). J’avais adoré le titre du Film QUANTUM OF SOLACE, sa sonorité, ce qu’il évoque, et je rêvais d’un nom similaire pour mes créations. Le sens de la quintessence de l’amour réside dans la «particule élémentaire» qui compose chaque chose de l’univers. Elle est le dénominateur commun du monde, ce qui relit tout avec tout.

Comment avez-vous commencé à créer?
Pour commencer mon parcours il faut remonter à l’enfance et au garage de mon père. Sa Collection de Minéraux et de pierres précieuses me fascinait beaucoup ainsi que ses composants en électronique (il était Expert en électricité ) Je chipais enfant des fils
de cuivre galvanisés et colorés qui étaient pour moi des petits trésors, et j’en fabriquais des bagues et des bracelets… Depuis lors je n’ai jamais cessé de créer des bijoux.


Dans votre galerie quel est votre article préféré? et pourquoi?

Le collier Black River. C’est une rivière de rangs de perles irisées noires aux reflets aurores boréales. J’adore les perles comportant des reflets. Je les trouve magiques et mystérieuses. C’est aussi le type de collier que je porterai facilement, car il est capable de donner du chien à n’importe quelle tenue basique (robe noire, chemisier blanc avec jean, simple pull Cashmere etc…)


Comment nait la création d'un nouveau bijou?

En ce qui concerne l’inspiration je souhaité transmettre du rêve… Je m’inspire de l’air du temps, un détail qui m’accroche, une couleur, un désir qui nait, une humeur…C’est très volatile. De mes propres rêves, je fais naître du rêve véhiculé à travers mes bijoux


Décrivez-nous votre espace de création.

Je travaille chez moi, j’ai un tout petit bureau avec un ordinateur et le matériel nécessaire à la vente en ligne. Mais j’ai installé mon atelier sur la table centrale du salon. Mon matériel est censé être trié mais au final c’est un joyeux bazar ! J’ai besoin de voir les pièces pour la construction d’un bijou. Je dessine parfois mais en général J’ai un mode de création très visuel et analytique (ceci va avec ceci). J’ai besoin d’espace et aussi d’être au milieu de la maison, dans la vie…sinon je me sens enfermée et exclue. Pour créer une bulle je mets des bougies parfumées et de la musique.


Qu'elle est la matière que vous préférez travailler?

Je rafole du cristal (en strass) et des coquillages (la nacre).


Et pour finir, si vous étiez un accessoire lequel seriez-vous? et pourquoi?
Je serai un bracelet… Parce que si on l’offre il peut devenir un lien d’appartenance très fort. Chez les esclaves dans l’Antiquité il marquait le sceau de la propriété. C’est une charge amoureuse très prégnante.

Merci Quintess of Love de vous être prêté au petit jeu de l'interview.

Publié dans L'Espace Créateurs

Commenter cet article